Immobilier23 November 2021Des courtiers suggèrent aux vendeurs de ne pas hiberner

La Presse+

En temps normal, les vendeurs attendent le retour des beaux jours pour mettre leur bien immobilier sur le marché. Mais des courtiers nous rappellent que nous ne sommes pas dans un « temps normal ».

Alors que l’ère immobilière pré-COVID-19 était très marquée par les saisonnalités (le printemps et l’automne constituaient les périodes les plus actives, tandis que l’été et la pause des Fêtes montraient des ralentissements des transactions), le marché a beaucoup évolué depuis 2020 : une hausse et un nombre de ventes records ont été enregistrés l’hiver dernier.

Après avoir sondé son bassin de courtiers cet automne, la firme Royal LePage indique qu’une grande majorité d’entre eux recommandent aux vendeurs de chercher à placer leur propriété sur le marché à l’hiver plutôt que d’attendre le printemps. Deux raisons principales justifient cette incitation : d’une part, l’état du marché immobilier, toujours marqué par une importante asymétrie entre une offre limitée et une demande soutenue, situation qui reste favorable aux vendeurs ; d’autre part, la perspective d’une éventuelle hausse des taux d’intérêt en 2022 qui pourrait venir jouer dans les plates-bandes des acheteurs.

Lire l’article complet

https://amelierose.ca/wp-content/uploads/2021/06/ROYAL-LEPAGE_RGB_blanc.png

MÉRITAS DU SUROÎT
Agence immobilière

Franchise indépendant et autonome de Royal LePage

©pubcite 2022